Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Ytrac
France
Cantal 15

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Le Patchalet - Briscous

Au XVIIIème et au début du XIXème siècle, de nombreux habitants d’Ytrac, marchands chaudronniers forains, passaient plusieurs mois en Bretagne où ils firent souche.

Le château de Lamartinie a été construit au XVème siècle. Il fût modifié au XVIème siècle et embelli au XVIIIème siècle.

Ytrac dédia à saint Antoine une chapelle et un autel dans l’église de Saint-Julien. L’épidémie de peste de 1628 à 1630 poussa les paroissiens d’Ytrac à se mettre sous la protection du saint.
Les fidèles allaient en pèlerinage vénérer ses reliques dans le sanctuaire de Saint-Antoine, près Marcolès, dépendant de la célèbre abbaye viennoise. La procession d’Ytrac, venant de Saint-Antoine, entrait dans l’église de Marcolès pour y vénérer les reliques de saint Martin.

Patrie d’Antonin Magne (1904 - Arcachon, 1983), coureur cycliste français, dit Tonin-la-méthode. Il gagna deux Tours de France en 1931 et en 1934. Il devient après sa carrière personnelle le directeur sportif de Louison Bobet puis de Raymond Poulidor.