Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Vesdun
France
Cher 18

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château - Vieille-Chapelle

Une communauté religieuse de l’abbaye de Déols (Bénédictine) construisit ici sa chapelle au XIIème siècle. Une charte d’affranchissement est octroyée en 1265 par Renoul III, seigneur de Culan, et confirmé par Louis IX. Elle mentionne l’existence d’un prieuré, d’un château fortifié. En 1601, Sully fait planter un tilleul sur la place de l’église, pour commémorer la naissance de Louis XIII. Au XVIème siècle, la ville est incendiée par les troupes protestantes Son église paroissiale Saint-Symphorien est détruite et remplacée dans ce rôle par l’église Saint-Cyr.

A l’intérieur de l’église Saint Cyr, la voûte du chœur est ornée de fresques du XIIème et du XIIIème siècle qui représentent au nord, l’Annonciation, la Visitation, la Vierge en gésine et au sud, la chevauchée des Mages vers Jérusalem et l’Adoration. Les six chapiteaux de l’abside présentent aux angles des cariatides. Adam et Eve au jardin d’Eden, puis cachant leur nudité aux anges, saint Laurent tenant une grille, le massacre des Innocents.

Devant l’église, la pierre des Morts ou pierre d’Attente servait autrefois à déposer le cercueil des défunts en attendant que la famille entre dans l’église.

Un monument symbolise le Centre géographique de la France et rappelle les calculs des spécialistes de l’Institut Géographique National (IGN). qui ont été exécutés à partir du fichier des communes. A chacune d’elles un coefficient pondérateur correspondant à sa surface a été affecté. Les ingénieurs ont du cependant faire un choix, car les îles continentales ont été prises en compte dans les calculs, à l’exception de la Corse.

Le Peu de Vesdun (du latin podium : hauteur, colline, montagne) s’élève à 367 m et annonce les premières ondulations du Massif Central. Ce point remarquable fut matérialisé par une borne géodésique en granit. Au XVIIIème siècle, les géographes tracèrent la méridienne pour le calcul de la dimension du mètre étalon (un dix millionième du quart du méridien terrestre).

Les Yel de La Cour étaient au XVIème et XVIIème siècles des vassaux du château de Culan. Au moment de la Révolution et plus tard, cette famille a donné plusieurs maires à la commune.