Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Tancarville
France
Seine-Maritime 76

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Sommet en Manche - Le Patchalet

Jean II de Melun, comte de Tancarville (1382) prisonnier au siège de Caen en 1345 et en 1356 à Poitiers, grand chambellan, grand maître d’hôtel, grand maître des eaux et forêts, membre du Conseil, porta le sel au baptême de Charles VI. Un poème de 1023 vers, inséré dans un manuscrit de 1379 Le livre de Modus et de la Reine Ratio, possède le passage du « Jugement des chiens et des oiseaux », où le comte est pris à partie par deux dames, l’une tenant pour les chiens, l’autre pour les oiseaux. Le comte de Tancarville, pris pour arbitre, décide en faveur des chiens.

Le château féodal de Tancarville, où Leblanc écrivit Le Bouchon de cristal, dans la tour de l’Aigle, dressent ses ruines au bord de la Seine, mais domine aujourd’hui le pont à péage et les raffineries.
L’église paroissiale Saint-Michel possède un vitrail de 1884 par Jules Boulanger représentant saint Hubert et l’Agonie du Christ.

Le pont de Tancarville, avait, lors de sa mise en service en 1959, une travée centrale de 608m qui était la plus grande d’Europe et la 9ème du monde.