Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Seignelay
France
Yonne 89

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur le rayon du grand nonagone allant à Ban-Saint-Martin

fut une baronnie achetée en 1657 par Colbert. La famille Colbert originaire de Reims se tourne vers le négoce et la finance dès le XVIème siècle, si bien qu’un grand oncle de Jean-Baptiste sera le banquier de Marie de Médicis et des Concini. Introduite dans les rouages gouvernementaux, elle permettra au futur grand Colbert de devenir commis de Le Tellier, secrétaire d’Etat à la guerre. Intendant de Mazarin en 1650, il participera à toutes les magouilles qui vaudront à son maître une fortune considérable, et à lui-même la richesse. Nommé intendant des finances en mars 1661, il jouera la carte du roi contre Fouquet. De la rivalité des politiques et des clans, c’est Colbert qui gagnera. Le trop indépendant Fouquet sera arrêté. Colbert accumulera les charges et les attributions, la guerre restant à Le Tellier et à son fils Louvois. Colbert meurt le 6 septembre 1683. Parmi les possesseurs de Seignelay, on compte Philippe de Savoisy en 1372, conseiller du roi Charles V. Son fils, Charles de Savoisy, est précepteur du fils du roi. Il sera excommunié et devra partir en croisade pour se réhabiliter. Il en reviendra avec un immense butin et des prisonniers qui reconstruiront le château. Le nouveau bâtiment comptera 13 tours, en l’honneur des apôtres et de Jésus-Christ. Il sera démoli après la Révolution pour servir à l’empierrement des routes.