Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Saulcet
France
Allier 03

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Ferrassières – Sommet en Manche

L’église romane Saint-Julien est composée d’une nef et de deux bas-côtés du XIIème siècle, voûtés en plein cintre avec doubleaux retombant sur des pilastres carrés à simple imposte. Le carré du transept et l’abside à chevet plat sont du XIIIème. Le clocher, à la croisée du transept, est une tour carrée supportant un étage octogonal ajouré de baies géminées et surmontée par une haute flèche en pierres. Des fresques ornent toute l’église. Des peintures du XIIème siècle se trouvent dans les deux absidioles : nativité de la Vierge au nord, saint Louis, saint Jacques et saint Martin au sud. Le bas-côté sud est décoré de fresques du début du XVème siècle, au plafond Christ en majesté bénissant et tenant le globe du monde accompagné de deux anges, aux murs symboles des évangélistes ; le bas-côté nord est orné d’un saint Jean, d’une annonciation surmontée d’anges musiciens, d’un noble à l’épée et de médaillons. La première travée du collatéral nord est également peinte, avec les médaillons des douze apôtres inscrits sous l’arc. Dans le cul-de-four du chœur, on distingue une croix avec la silhouette de la Vierge, la scène devant représenter la crucifixion. La nef sud présente le miracle de saint Jacques du pendu dépendu, la nef centrale la légende des trois vifs et des trois morts.
En 1651, des bénédictines de Saint-Menoux fondèrent un prieuré sur le territoire de Saulcet, qu’elles quittèrent ensuite au XVIIIème pour s’établir dans un faubourg de Saint-Pourçain.