Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Salignac-Eyvigues
France
Dordogne 24

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château – Sommet en Manche

possède le château de Fénelon où est né en 1651 François de Salignac de la Mothe Fénelon, adversaire malheureux de Bossuet.

C’est vers l’an 980 que naquit Geoffroi de Salignac, premier du nom, sous le règne d’Hugues Capet. En 1460, la seigneurie de Salignac possédée depuis Geoffroi de Salignac par douze générations de ses descendants mâles devient baronnie et le seigneur Antoine de Salignac, baron de Salignac. En 1545, Jeanne de Salignac, sa petite-fille, en épousant Armand de Gontaud Biron lui apportera en dot la baronnie de Salignac. C’est avec elle que s’arrêtera la lignée directe des Salignac. La famille ne disparaitra pas pour autant et se continuera par la branche des Salignac Fénelon.

L’église Saint-Julien-de-Brioude de Salignac date des XIV/XVème siècles. Sur le fond d’une petite niche à gauche du chœur, une fresque datable du XIVème siècle représente une crucifixion.