Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Saint-Pierre-du-Fresne
France
Calvados 14

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château - Sommet en Manche

L’église Saint-Pierre est principalement du XIXème siècle.

Alain du Périer, comte de Larsan (1922-2004) fut maire du village de 1977 à 2001. en 1940, Lorsque Pétain s’empare du pouvoir, le comte Tristan du Perier de Larsan - le père d’Alain - démissionne de son poste de consul en Grèce et se tient ostensiblement à l’écart du régime de Collaboration, tandis qu’Alain rejoint ses deux frères dans la Résistance. Dans son maquis de Dordogne, Alain est proche des militants communistes. Dénoncé, le maquis est démantelé. Alain est arrêté, condamné, et tente de s’évader. Repris, il est incarcéré à la Centrale d’Eysses avant d’être déporté à Dachau. Après les révélations des crimes du stalinisme, Budapest , Alain du Périer mène d’autres combats. Il s’engage résolument aux côtés des Algériens luttant pour leur indépendance. Depuis que la maladie l’a affaibli, il ne quitte plus son château du Fresne, dernier bien qui lui reste de l’héritage familial.