Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Saint-Fargeau
France
Yonne 89

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

comme Seignelay, est sur le rayon du grand nonagone allant à Ban-Saint-Martin

Le château a appartenu à Jacques Cœur en 1446. Antoine de Chabannes lui succède alors qu’il présida la commission chargée d’instruire son procès. Jean de Chabannes possède le château de 1488 à 1504. Or une des filles de Jean IV Le Viste épousa un Jean de Chabannes. Le château est un polygone flanqué de 6 grosses tours coiffées. Le donjon dit de « Jacques Cœur » n’est plus coiffé depuis l’incendie de 1752 qui ravagea le bâtiment et le village. Le Vau construisit de 1653 à 1657 pour la Grande Mademoiselle deux ailes. Une chapelle accueille les reste de Louis Lepeletier de Saint-Fargeau, régicide qui vota la mort de Louis XVI. Les Ormesson en furent propriétaires en 1946. On peut remarquer, qu’Olivier III Lefèvre d’Ormesson (1617-1686) fut rapporteur du procès de Fouquet. Il mécontenta par son impartialité et dut vendre sa charge de maître des requêtes.

Dans l’église, dite chapelle Sainte-Anne, on peut admirer une grande peinture (6 mètres de large sur 3,70 de haut) dans les nuances d’ocre et en mauvais état du « dit des trois vifs et des trois morts ». Les trois morts sont représentés d’une manière inhabituelle à cheval.