Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Rosny-sur-Seine
France
Yvelines 78

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du petit nonagone Homblières – Sommet au large de La Rochelle

Rosny, dont le nom gallo-romain était Rodonium, fut le siège d’une importante seigneurie avec son château féodal construit vraisemblablement dès le XIIème siècle. Rosny résista aux Anglais avant de succomber. Les Mauvoisin laissèrent la place aux Anglais jusqu’en 1453. Devenu propriété des Béthune, l’ancien château fut le lieu de naissance de Sully, probablement en 1559. Le grand ministre d’Henri IV fit reconstruire le château à partir de 1595.
Le château de Sully connut plusieurs propriétaires : Talleyrand, le duc de Berry, héritier du trône assassiné par Louvel en 1820, la famille Lebaudy, fortune sucrière de la fin du XIXème aux années 1950, des membres de la famille de Jacques Tati, des japonais qui dispersèrent le mobilier et le laissèrent dans un piteux état avant qu’un incendie emporte les éléments en bois.
Une dépendance du château, l’Hospice Saint-Charles, est devenu un lieu d’exposition. L’épouse du duc de Berry, Marie-Caroline, le fit construire en bordure du parc, dans un but charitable. À la mort de son mari, elle fit déposer son cœur dans la chapelle de l’Hospice.

Corot séjourna souvent à Rosny et y réalisa plusieurs œuvres.