Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Rollot
France
Somme 80

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château - Vieille-Chapelle

Rollot se trouve sur la voie romaine dite "Chaussée Brunehaut".
La seigneurie passe des Rollot aux La Tournelle au XIIème siècle, puis aux Montmorency au XIVème, aux Roye, dont Jean, chevalier de l’Etoile au XVème, aux Nevers, aux Halluin. Charles d’Halluin, chevalier des ordres du roi, marquis de Maignelay en 1565, est fait duc d’Halluin et pair de France en 1587. Rollot passe à en 1611 à Henry de Nogaret de la Valette, dit de Foix, comte de Candale et en 1620, à Charles de Schomberg aux Margival, aux Longueval. En 1743, Louis Armand de la Rochefoucauld, duc d’Estissac, pair de France, chevalier des ordres du roi, achète la seigneurie.

L’église moderne est dédiée à saint Germain.

Patrie d’Antoine Galland (14646 - 1715), orientaliste, spécialiste d’histoire, de manuscrits anciens, de langues orientales et de monnaies, antiquaire du roi, académicien et lecteur au Collège royal. Il a réalisé la première traduction en français des Mille et Une Nuits.

Les gens de Vimoutier au pays d’Auge ont dressé la statue de Marie Harel, la paysanne qui « inventa » le camembert en 1791 : jamais on ne saura le nom du Picard qui « coagula », fit fermenter et « rougir » le premier rollot.
(http://rollot.baillet.org/rolsars/rolo_fro.htm)