Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Ri
France
Calvados 14

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur le rayon du grand nonagone allant au Sommet en Manche

Ri est la patrie des trois frères Eudes : l’historien Eudes de Mézeray, saint Jean Eudes, né en 1601, fondateur des Eudistes à Caen, et Eudes d’Houay, médecin à Argentan.
Le 19 mars 1623 Jean Eudes fut reçu dans la Congrégation de l’Oratoire par le Père de Bérulle, le fondateur. Ordonné prêtre en 1625, il se dévoue pendant l’épidémie de peste de 1631. En octobre 1640, il fut nommé supérieur de l’Oratoire de Caen. C’est en août 1641 qu’il fut présenté à la mystique Marie des Vallées (Saint-Sauveur-Lendelin, 1590 – Coutances, 1656) une paysanne tourmentée qui eut, par la suite, une grande influence dans sa vie et sur laquelle il veilla. Sa dévotion à le sainte Vierge Marie était très grande, et c’est le jour de la Conception Immaculée de Marie, de 1641, qu’il commença l’établissement de la Maison Notre-Dame de la Charité. En 1643, il quitte l’Oratoire et fonde la Congrégation de Jésus et Marie (Eudistes). C’est à cette époque que Jean Eudes rencontra des hommes tels Monsieur de Bernières et Gaston de Renty, animateur de la Compagnie du Saint-Sacrement, qui deviendront de fidèles amis. Il meurt à Caen en 1680.