Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Querqueville
France
Manche 50

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Sommet en Manche – Sommet en Atlantique

La commune de Querqueville, à l’ouest de Cherbourg, conserve dans le cimetière de l’église paroissiale la chapelle vouée à saint Germain d’Ecosse, qui est l’un des monuments chrétiens les plus anciens de la région. Le rare plan trilobé du chœur résulte d’une reconstruction, peut-être dès le IXème siècle, sur les vestiges d’une basilique paléochrétienne découverte lors de fouilles archéologiques. Au XVIIème, le clocher est reconstruit.
La cité abrite encore le château de Querqueville du XVIIIème qui est devenu mairie, le manoir de Banville du XVIIème, le manoir de La Coquerie du XVIème ainsi que le fort de Querqueville dont la construction fut décidée par Louis XVI en 1786, lorsqu’il vint dans la région assister en particulier à l’échouage du neuvième cône de la chaîne qui en compta vingt et qui fut abandonnée au profit d’un enrochement pour construire la digue du large fermant la baie de Cherbourg.

Querqueville désigne souvent dans les manuscrits de Proust la cité qui deviendra finalement Balbec.