Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Pronleroy
France
Oise 60

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du petit nonagone Homblières - Sommet au large de La Rochelle

L’église Saint-Fiacre fut rebâtie au XVIème à côté du clocher de l’ancienne église.

Patrie d’Hélinand de Froidmont (1170-1230), chroniqueur de l’époque de Philippe-Auguste et moine à l’abbaye de Froidmont. C’est peut-être aussi la même personne qu’Hélinand de Perseigne, auteur de commentaires sur l’Apocalypse.
Né de parents flamands, il fut tout ménestrel apprécié par le roi Philippe Auguste, puis entra au monastère cistercien de Froidmont où il devint un modèle sainteté. Il meurt un 3 février entre 1223 et 1237.
Hélinand est célèbre pour son Chronicon, une chronique en latin composée de quarante-neuf livres. Il est une des sources du Speculum Historiale de Vincent de Beauvais et inclut un traité contre l’astrologie.
Hélinand est fréquemment cité comme témoin de la pensée médiévale à propos de la signification du mot graal : «On donne en français, dit Hélinand, le nom de gradal ou graal à un vase large et un peu profond dans lequel on sert aux riches des mets avec leur jus ».
Hélinand écrivit en français Les Vers de la Mort, un poème sur la mort. Dans les cinquante strophes de son poème, Hélinand demande à la Mort de rendre visite à ses amis et de les exhorter à quitter le monde pour le monastère.