Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Pieusse
France
Aude 11

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château - Vieille-Chapelle

Ancien Castrum Puncianum , Pieusse remonte à l’époque gallo-romaine. Sa position sur la colline permettait de défendre l’accès à la haute vallée de l’Aude. Au VIIème siècle, le village est démoli par les Sarrasins. En 1119, une bulle du pape Calixte II le cite.

Le château de Pieusse a été construit aux environs de 1140 sous le règne du roi Louis VII le jeune par les Comtes de Foix. En 1225, il abrite le concile Cathares, rassemblant une centaines de parfaits présidé par Guilhabert de Castres, évêque de Toulouse. Lors d’une réunion au château, ils décident de créer l’évêché du Razès. Benoît de Termes y est ordonné évêque de ce nouveau diocèse. En 1229, Bernard Roger, fils du Comte de Foix, cède son fief au roi Louis IX qui le réunit à l’évêché de Narbonne. De 1764 à 1790, le château dépend de Monseigneur Dillon, dernier président des États généraux du Languedoc et Archevêque de Narbonne.

L’église rurale de Saint-André date du XIème siècle.
L’église paroissiale Saint-Genest date du XIVème siècle.
L’oratoire de style gothique, avec 14 coquilles sculptées sur la croix, datant du XIIème siècle serait un lieu de passage pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Joseph Delteil, connu comme l’auteur de « Jeanne d’Arcv » en 1925, est né à Villar en Val. Il est inhumé au cimetière de Pieusse où ses parents s’étaient installé en 1898.