Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Metz-le-Comte
France
Nièvre 58

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Ban-Saint-Martin - Briscous

Le nom de Metz, proviendrait de la déformation du nom du dieu Mars, et attesterait, avec la découverte de monnaies romaines et de tessons de céramique, de l’origine gallo-romaine du site, sur la voie romaine Autun-Orléans. Les seigneurs brigands de Metz sont l’objet d’une expédition du comte d’Autun Richard le Justicier, en 880. Il assiège la place forte qui sera donnée à Landry, un de ses compagnons, dont sont issus les comtes de Nevers des XI et XIIème siècles. L’important château de Metz ne résiste pas aux Ligueurs de Vézelay qui s’en emparent en 1591 et qui ravagent les environs. Le duc de Nevers, Louis de Gonzague, le reprend et achève sa destruction.

Metz était sur le chemin de Compostelle partant de Vézelay.

L’église Notre-Dame de l’Assomption remontant au XIIème est l’ancienne chapelle du château. Elle conserve une Vierge assise sur un siège en X orné aux angles d’une tête de roi et de têtes de lion, de chien et de singe.