Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Madrid
Espagne
Madrid


Nonagones "espagnols"
Ils couvrent l'Est de l'Espagne et une partie du Sud de la France.
Ils ont pour centre un lieu proche de Betera dans la région de Valence.



devient capitale de l’Espagne en 1561 par la volonté de Philippe II, destituant ainsi Tolède. Un bourg du nom de Magerit existait autrefois, avec un alcazar construit par un émir arabe. La ville se développe, comptant au XVIIème siècle 100 000 habitants et 11 000 édifices. Les Bourbons modernisent la cité après l’incendie de l’alcazar en 1734.
Patrie de Juan Andrés Rizi (1600 – Montecassino, 1681), fils d’Antonio Ricci, peintre qui se fit moine à Montserrat et travailla pour des monastères comme Santo Domingo de Silos., supportant la comparaison avec Zurbaran. En 1662, il se rend en Italie, patrie de son père, pour finir ses jours à Montecassino.
Les cantatrices Isabella Colbran (1785 – Castenaso, 1845), qui épousa Rossini, Adelina Patti (1843 – Pays de Galles, 1919) qui fut une soprano italienne à la voix peu puissante mais d’une grande virtuosité, Teresa Berganza (1935), qui se consacre essentiellement au théâtre lyrique avec Mozart et Rossini, avec un style raffiné, sont nées à Madrid.

En littérature, Madrid a vu la naissance à Félix Lope de Vega (1562 – 1635). Auteur à la prodigieuse force créatrice et à l’énergie vitale débordante, Lope de Vega a produit plus de 300 pièces qui sont sûrement de lui – il en revendiquait plus d’un millier -, 42 autos sacramentales. Il avait rompu avec l’obligation des trois unités, de temps, de lieu et d’action et conçut ses pièces en trois actes ou trois journées.