Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Lintot
France
Seine-Maritime 76

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du petit nonagone Sommet en Manche - le Sanieu

L’église paroissiale Saint-Samson est mentionnée en 1225. Deux verrières, l’une représentant l’Apparition du Christ à Marie-Madeleine a disparu, l’autre représentant la Résurrection a été rachetée et remontée en 1953.

En 1578 le culte protestant est célébré à Lintot par le pasteur Vallandry, puis par les pasteurs du temple de Mont-Criquet (Saint-Jean-de-la-Neuville). En 1595 Pierre de la Haye, sieur de la Moissonnière crée un prêche dans son manoir. En 1623 les protestants de Lintot achètent une grange, qu’ils transportent sur un terrain donnée par le sieur de Lintot. En 1639, un arrêt du conseil interdit le temple du Mont-Criquet, détruit en 1659. Est alors construit à la place de la grange un temple. Un arrêt du Parlement de Normandie en 1681 fait seulement murer la porte. Il est transformé en 1702 en logis de ferme.