Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Le Crestet
France
Ardèche 07

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Sommet en Manche - Ferrassières

L’église de Monteil fut d’abord desservie par les Bénédictins de Macheville. En 1593, les Jésuites du collège du Puy leur succèdent. Léglise fut alors restaurée plusieurs fois. Le chevet, comme l’abside, sont probablement ceux de l’édifice roman. Côtés nord et sud, plusieurs chapelles ont été rajoutées aux XIVème (voûtées sur croisées d’ogives), XVIème et XVIIème siècles (chapelles des familles d’Allier, des Boscs, de Saint-Didier), ainsi qu’une sacristie. Le porche présente des chapiteaux historiés. Sur le chapiteau de gauche : une Eve de face enlaçant un serpent dont la tête repose sur sa poitrine avec une petite sphère, une volute et des feuilles placées sous ses pieds. Sur le chapiteau de droite : de face le Christ, reconnaissable à la croix, donne sa bénédiction de la main droite tandis qu’il tend une clef de la main gauche à un personnage agenouillé, probablement saint Pierre (patron de l’église), qui saisit cette clef de sa main gauche.

À proximité de l’église, le « petit château » habité au XVIème siècle par Guillaume d’Allier, seigneur de Monteil et coseigneur de Saint-Agrève et la Bâtie d’Andaure.