Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Glastonbury
Angleterre
Somerset


Nonagones "britanniques"
Ces nonagones recouvrent les Îles Britanniques et sont construits à partir du sommet du grand nonagone français de Vieille-Chapelle et de celui situé en Manche.
Le centre se trouve entre Great Driffield et Bridlington dans le East Riding of Yorkshire, plus précisément à proximité des villages de Lowthorpe et Harpham.



est la plus vieille abbaye chrétienne de Grande-Bretagne. Saint Dunstan, abbé en 940, qui y introduisit la règle de saint Benoît, était né à Glastonbury. Pour Guillaume de Malmesbury, la christianisation de la Grande-Bretagne a débuté in valle Avaloniae juxta Glastoniam. Robert de Boron fera partir plus tard le Graal pour les « Vaux d’Avaron ».
Dans l’enclos de l’abbaye, Abbot’s Kitchen est surmontée d’un toit octogonal en pierre, se rapprochant de la cuisine octogonale de Fontevrault. L’abbaye fut détruite par le feu en 1184 et sa reconstruction ne s’acheva qu’en 1303. Les tombeaux du roi Arthur et de la reine Guenièvre y furent inventés en 1191 et les souverains furent inhumés à nouveau en 1276 sous Edouard Ier. A proximité de Glastonbury se trouve un puits, le Chalice Well, « nettement dolménique, carré comme celui de Chartres, à grand appareil » (Louis Charpentier, « Les Jacques et le mystère de Compostelle », J’ai Lu – Laffont, p. 26).
Le roman Perlesvaux dont la date de rédaction est située par Jean Markale entre celle du Perceval de Chrétien de Troyes et celle des romans de Robert de Boron à l’inspiration cistercienne et pacifique, tend à prouver que « Glastonbury est le seul endroit où l’on a quelque chance de retrouver les traces du Graal ». L’abbaye relevait de Cluny dont l’esprit de croisade rencontre la violence de Perlesvaux.