Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Fontevrault
France
Maine-et-Loire 49

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur le rayon du grand nonagone passant par Edern, l’orientation de l’abbatiale confirme approximativement cette direction

Réunissant des hommes et des femmes, qui suivaient la même règle, dans des monastères séparés, l’abbaye avait à sa tête une supérieure femme, en référence aux dernières paroles du Christ confiant Saint Jean à la Vierge. Son fondateur, Robert d’Arbrissel, réunit en 1099, date de la première croisade, des personnes de toutes origines : lépreux, prostituées, ou femme de haut rang. La coadjutrice de Robert d’Arbrissel fut Hersende de Champagne, à la famille de laquelle s’adjoindra Marie, fille d’Aliénor d’Aquitaine et commanditaire de différentes œuvres de Chrétiens de Troyes. Les dons affluèrent et Foulques V d’Anjou, roi de Jérusalem, en fut le premier protecteur. Privilégiée par Aliénor d’Aquitaine, morte en 1204, l’abbaye est le lieu de sa sépulture ainsi que de son deuxième mari Henri II Plantagenêt, mort en 1189 à Chinon. En plus d’Aliénor et d’Henri, on compte les gisants de Richard Cœur de Lion, mort à Châlus, et d’Isabelle d’Angoulême femme de Jean sans terre avec lequel la tradition se perdit, et qui préféra Westminster. Un mystérieux cinquième gisant fut découvert dans le transept nord en 1986 avec un sarcophage de même dimension. Certains pensent qu’il s’agit de Raymond VII de Toulouse, d’autre d’un sénéchal du Poitou. Dans l’ancien cimetière, sur le mail actuel, se trouve la chapelle funéraire Saint-Catherine, construite au XIIIème siècle. On connaît l’importance de la sainte pour Jeanne d’Arc qui entendait sa voix la conseiller, et pour Jacques Cœur qui la fit représenter dans sa chapelle funéraire à Bourges et qui mourut un 25 novembre.