Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Champagnac
France
Cantal 15

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Rennes-le-Château - Vieille-Chapelle

Champagnac se trouve sur les rives de la Dordogne qui est traversée par le Pont de Vernéjoux, construit en 1841 et reconstruit deux autres fois.
Un couvent de bénédictines y résida du XIIIème au XVIIème.

L’église Saint-Martin remontant au XIIIème abrite une possible vierge noire sans enfant en très mauvais état. On peut trouver aussi ce qui ressemble à une signature en partie effacée, probablement GERALDUS CLERICUS. Responsable payeur, architecte, sculpteur, maçon, on ne sait pas au sujet qui elle désigne. Il subsiste de l’église originelle le chœur et l’abside. L’arc triomphal est porté par deux chapiteaux : à droite saint Michel et le dragon tenu par la queue par un personnage en courte jupe ; à gauche des feuillages émanent d’un tronc en Y et sur le tailloir un ange porteur d’une croix. L’abside possède sur la gauche le chapiteau à signature, et à droite des feuillages et un arbre en Y. Y symboliserait le choix du bien et du mal, saint Michel la victoire du bien.

La ville fut une cité minière à partir de 1882 jusqu’en 1959 lorsque des entrepreneurs achetèrent la concession qui exploita un important filon traversant la région.
Aujourd’hui un musée, inauguré en 1991, de la Mine retrace cette aventure.