Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Briscous
France
Pyrénées-Atlantiques 64

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

dont le territoire contient un sommet du grand nonagone

possède des salines qui alimentaient en eaux salées les thermes de Biarritz. C’est la patrie du protestant Jean Leizarraga qui traduisit de 1564 à 1565 la Bible en basque. Elle fut publiée en 1571 à La Rochelle.
A Pâques 1559, Jeanne d’Albret, reine de Navarre, abjure la religion catholique et accepte la réforme calviniste. En réponse, les Castillans annexent toutes ses possessions au sud des Pyrénées. Veuve depuis 1562, la reine s’attache à répandre la confession réformée dans son royaume. En 1563 le Nouveau Testament était traduit et publié en béarnais. Leizarraga est chargé de sa traduction en basque ainsi que des Prières et du Catéchisme par le synode réuni le 14 mars 1564 à Pau. Luis Villasante dit de lui : "Les œuvres de Leizarraga sont extrêmement soignées et parfaites. Pour un précurseur, il est étonnant de voir à quel point il arrive à donner l’impression d’une langue aussi normalisée et établie... Il apparaît dans ses œuvres comme un très fin connaisseur de toutes les ressources de la langue qu’il manipule… En fait, Leizarraga apparaît sur la scène de la littérature basque comme un géant solitaire, une sorte de monstre, sans ascendants ni descendants".