Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Boutigny-sur-Essonne
France
Essonne 91

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du petit nonagone Houécourt – Ploufragan

La région de Boutigny a été occupée dès les temps préhistoriques. En 1953, dans la grotte de la Justice à Boutigny, on découvrit une belle peinture bien conservée à base d’ocre, représentant un bovidé au pelage tacheté.
L’ancien chancelier de Catherine de Médicis Michel de l’Hospital est mort au Château de Belesbat, tout proche de Boutigny, en 1573.
Ce château fut construit par Jean Hurault sur les terres royales que Louis XII lui donna. Il est à remarquer que ce même roi céda à un autre Hurault, Raoul, les terres de Cheveny qui se trouvent aussi sur les nonagones.
A la fin du XIXème siècle, les carrières de grès de Boutigny prirent un grand essor, si bien que le village fut appelé « capitale du pavé et de la bordure de grès », envoyant à Paris 15 à 20 wagons de pavés et de bordures chaque jour.
Boutigny est jumelé au village de Lans - lui-même sur les nonagones « italiens » - dans le Tyrol autrichien au sud d’Innsbrück.