Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Bouin
France
Vendée 85

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du petit nonagone Homblières – Sommet au large de La Rochelle

Au début de l’ère chrétienne, Bouin était une île habitée par des familles originaires de Basse Bretagne. Le 7 juin 567, un raz de marée fit périr tous ses habitants. Dix ans plus tard, de nouveaux habitants vinrent s’installer dans l’île. Ils montèrent des levées de terre pour se protéger, remplacées progressivement par les digues actuelles. L’Ile de Bouin fut rattachée au continent vers 1834 avec la construction du premier pont, en direction de Bourgneuf.
L’église Notre Dame de Bouin a été construite dans un style assez massif au XIVème siècle. La sacristie, la tour du clocher et la traversée qui la supporte sont les restes de l’église ancienne. Le clocher, haut de 51 mètres, sert de point d’amer aux marins de la baie de Bourgneuf. L’église abrite le retable du maître-autel, de style renaissance espagnole (1680), une Vierge à l’Enfant en bois (1878), et un tableau de Krug, « la mise au tombeau » offert par l’Etat en 1875.

Au centre d’un retable du XVIIème siècle, en pierre, bois et marbre, la toile peinte du Baptême du Christ. Un autre retable d’autel propose deux édicules formant niches où s’abritent les statues de sainte Catherine et de sainte Barbe.

La demeure du Pavillon, construite par des marchands au XVIème siècle, à l’apogée du commerce du sel, mais dont des éléments date du XVème, aurait, selon la légende, accueilli Gilles de Rais, seigneur de Machecoul qui venait chasser dans le pays.

Bouin possède un parc éolien qui est le plus puissant de France, implanté sur le polder du Dain.