Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Borgo San Sepolcro
Italie
Toscane


Nonagones "italiens"
Ils couvrent l'Italie du Nord, une partie de la Croatie, de l'Autriche, de la France et de la Suisse. Ils sont construits à partir des sommet du grand nonagone "français" du Patchalet et Ferrassière.
Ils ont pour centre un lieu proche d’Empoli en Toscane.



est la patrie de Piero della Francesca (vers 1415 – 1492). Il fait un séjour à Florence en 1439 où il peint aux côtés de Domenico Veneziano des fresques perdues de Sant’Egidio. Sa peinture est caractérisée par des contrastes nets d’ombre et de lumière, par une recherche des lois de la perspective inspirée par le De la peinture d’Alberti. Il se rapprochera de la cour d’Urbino où règne des conceptions mathématiques et rationnelles de l’art. Il peint pour le palais ducal la célèbre Flagellation. « L’activité de théoricien de Piero della Francesca, comme son activité de peintre, semblent fondées sur la certitude d’une profonde harmonie des formes entre elles et avec l’espace. La correspondance avec l’univers se révèle par analogie dans le microcosme du tableau grâce à la proportion « divine » des rapports mathématiques » (« Encyclopédie de l’art », La Pochotèque – Garzanti, p. 792).
Autre natif de San Sepolcro, Santi di Tito (1536 – Florence, 1603), peintre et architecte, partisan convaincu de la Contre-Réforme, contribua au retour à un réalisme antique et XVème, afin de s’éloigner du maniérisme tardif.