Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Beaugency
France
Loiret 45

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur la diagonale du grand nonagone Ferrassières – Sommet en Manche

Le nom de Beaugency signifie « domaine rural gallo-romain Balgentiacus ».
L’abbaye Notre-Dame fut le siège en 1152 du concile qui permit la séparation du roi de France, Louis VII et de son épouse Aliénor d’Aquitaine. Dix huit mois plus tard, elle épousera le duc de Normandie, Henri, qui devint roi d’Angleterre en 1154.
Le 17 Juin 1429, les Anglais abandonnent la Cité à Jeanne d’Arc.

La Maison des Templiers (XIIème siècle) est le plus ancien édifice civil de la ville.
La deuxième pile du pont supportait en amont une chapelle dédiée à St-Jacques de Compostelle. Elle fut démantelée en 1767.

L’abbatiale Notre-Dame possède de nombreux chapiteaux historiés. En 1568 au cours des guerres de religion, l’abbaye sera incendiée, puis relevée au milieu du XVIIème siècle par les chanoines de Sainte-Geneviève qui se substituèrent à ceux de Saint-Augustin.
L’église paroissiale Saint-Jean-Baptiste était un prieuré-cure dépendant de l’abbaye Notre-Dame de Beaugency. Elle fut reconstruite au XIXème siècle, terminée en 1862.
Primitivement l’église Saint-Etienne fut placée sous le vocable du Saint-Sépulcre jusqu’au XVIème siècle. A la Révolution elle servit de magasin, grenier, débarras.

L’hôtel-Dieu fut fondé par les habitants de Beaugency. Du XIIème siècle ne subsiste que la salle des malades et de chapelle Saint-Thibaud à l’est. Il fut transformé au XIXème siècle.