Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Barbezieux
France
Charente 16

Nonagones "français"
Les tracés des nonagones "français" déborde sur la Suisse.
Ils ont pour centre un lieu dans les environs de La Ferrandière à Neuillay-les-Bois dans l'Indre.

sur le rayon du petit nonagone allant au Sommet au large de Mimizan

échut en tant que marquisat au fils préféré de Louvois, Louis François Marie Le Tellier (Paris 1668 - Versailles 1701). Il succéda au Secrétariat à la Guerre à son père. Il passait ses nuits à travailler, et se montrait dur et méprisant avec les officiers. On dit qu’il essaya de faire assassiner Guillaume d’Orange en 1692. Il mourut de ses excès de libertinage.
L’église Saint-Mathias conservait la tête du saint mais la relique, occasion d’un pèlerinage très fréquenté, disparut en 1562 pedant les guerres de Religions.
Patrie du troubadour Rigaut de Barbezieux et du romancier Jacques Chardonne (1884-1968) qui peignit sa ville natale dans le livre de souvenirs Bonheur de Barbezieux (1937) : « En juillet, après le dîner, quittant la salle à manger en plein jour, mon père se promenait sur la place du château, regardant le coucher du soleil qui descendait derrière les ormes, en contrebas, d’un côté de la place. Il me montrait la beauté du ciel et me parlait des choses élevées, avec une sorte de philosophie triste et szereine, toute pénétrée de la poésir des objets familiers ».