Accès direct                                   contact
Pays :
Région
Département :
Ville :
Bad Mergentheim
Allemagne
Bade Wurtemberg


Nonagones "allemands"
Les nonagones de cette région sont construits à partir du grand nonagone français, précisément en se basant sur les sommets de Vieille-Chapelle et de Ban-Saint-Martin.
Le centre se trouve dans la ville de Lindern en Basse-Saxe.



L’histoire de la ville est liée à celle de l’Ordre de « Sainte-Marie des Allemands » ou Teutonique. Il y disposait d’un baillage depuis le début du XIIIème siècle et l’adhésion de trois frères de la famille des Hohenlohe, les seigneurs locaux, qui lui cédèrent tous leurs biens. En 1525, le grand-maître Albrecht von Hohenzollern-Ansbach passe au protestantisme. L’Ordre avec Les chevaliers restés catholiques prend la résidence de Mergentheim comme siège qui a été utilisée entre 1527 et 1809 par 18 grand-maîtres qui l’ont chacun agrandie. On peut y voir le célèbre escalier en colimaçon réalisé par le constructeur Blasius Berwart vers 1570. L’église du Château a commencé à être construite en style baroque sur l’emplacement de la crypte d’anciennes chapelles, sous les ordres du Grand Maître Franz Ludwig von Pfalz-Neuburg.
Les dominicains avaient depuis le XIVème siècle un couvent et l’église gothique Sainte-Marie avec des fresques de 1308, les Capucins les leurs depuis1628. Les Chevaliers de Saint-Jean reçurent des Hohenlohe, en 1207, avec un domaine entier, l’église Saint-Jean donnée ensuite en 1554 à l’ordre Teutonique et qui est devenue récemment cathédrale.

Le jeune Beethoven joua pendant une courte période dans la résidence, et le poète romantique Eduard Möricke (Ludwigsburg, 1804 – Stuttgart, 1875) resta 8 ans à Bad Mergentheim.

Bad Mergentheim est jumelé avec Dignes, Sainte-Marie-du-Mont et Borgomanero, chacun sur des tracés.