Partie IX - Synthèse   Chapitre LVIII - Autour de Rennes   Le temple de Minerve   
LE TEMPLE DE MINERVE

Le temple de Minerve apparat chez Lemaire de Belges dans La Concorde des deux langages et n'est pas localis alors que celui de Vnus est Lyon (Autour de Rennes le Chteau : BERGERE PAS DE TENTATION QUE POUSSIN TENIERS GARDENT LA CLEF PAX DCLXXXI PAR LA CROIX ET CE CHEVAL DE DIEU J ACHEVE CE DAEMON DE GARDIEN A MIDI POMMES BLEUES).

Les dalles de Rennes le Chteau et Minerve/Athna/Neith

Nous trouvons Minerve travers son homologue gyptienne Neith indique par le SAE de la dalle de Coume Sourde (dsignant, peut-tre, la ville de Sas, sige de la desse) et le ESNA, issu de la superposition de la dalle de Coume Sourde et de la dalle verticale de Marie de Ngre (Autour de Rennes le Chteau : Superposition de dalles et Saint Sulpice).

Minerve et le Dragon

Dans la mythologie grecque, la constellation proviendrait soit du dragon qui attaqua Athna dans la guerre entre les dieux de l'Olympe et les Titans, soit du dragon tu par Cadmos prs du lieu o il fonda Thbes, soit de celui qui gardait la Toison d'or ou bien encore du dragon Ladon qui gardait les pommes d'or du jardin des Hesprides et fut tu par Hracls (fr.wikipedia.org - Dragon (constellation)).

Quelques auteurs ont prtendu, que c'tait le Dragon que les Gants opposrent Athna, dans la guerre des Gants contre les Dieux, et que la desse s'en tant saisi le lana au ciel et l'attacha prs du ple (Hyginus), autour duquel il parat encore entortill (www.cosmovisions.com - Dragon-Constellation).

Janus eut pour symbole un dragon qui se mord la queue; enfin, les astronomes lui assignent une place dans le ciel, en surnommant le dragon une constellation dans laquelle Ptolme compte trente toiles (Jean Maximilien Lamarque, Franois Nicolas baron Fririon, Le Spectateur militaire: Recueil de science, d'art et d'histoire militaires, 1854 - books.google.fr).

C'est ce Janus Dragon dont parle le mauriste Bernard de Montfaucon n Soulatg, o est place l'toile alpha du Dragon (Thuban).

Pour ce qui est du dragon ou serpent, qui de son corps faisoit un cercle & mordoit sa queue, & dont Macrobe dit que les Phniciens se servoient pour representer Janus : nous ne trouvons rien de semblable dans les monumens qui nous restent de ce Dieu; mais ce serpent se voit souvent dans les Mithras & les Abraxas, o l'on dit qu'il marque le soleil & son cours (Bernard de Montfaucon, L'Antiquit explique, 1722 - books.google.fr).

Si Janus, serpent cleste, se mord la queue, alors la constellation du dragon cleste pouvait antrieurement le faire aussi et Montsgur tre la tte ou une des ttes du catharisme, au dire de Blanche de Castille, proximit de la queue Puivert (Autour de Rennes le Chteau : Rennes les Bains, la Petite Ourse et le Dragon).

Temple de la Raison et Saint Sulpice

Le temple de la Raison, cr sous la Rvolution franaise en 1793, est le temple d'une nouvelle religion inspire des dogmes de la franc-maonnerie et destine remplacer le christianisme : le culte de la Raison des Hbertistes athes (automne 1793-printemps 1794) puis le culte de l'tre suprme des Montagnards distes (printemps 1794-t 1794). La religion centre sur le culte de la Raison devait rassembler tous les peuples sous la devise de la libert et de l'galit afin de revenir aux principes fondamentaux de la Rpublique romaine, ce qui signifiait explicitement la fin de toutes les monarchies. De nombreuses glises furent transformes en temples de la Raison puis en temples de l'tre suprme. On peut citer la cathdrale Notre-Dame de Paris, le 10 novembre 1793, l'glise Saint-Sulpice Paris et d'autres encore (fr.wikipedia.org - Temple de la Raison).

En novembre 1793, le christianisme ayant t supprim par un simple dcret et remplac par le culte de la Raison, on posa au-dessus de la porte principale l'inscription par laquelle on ddiait le Temple la Raison, Raison, et le 5 dcembre eut lieu l'inauguration du nouveau culte. Pour la circonstance, une femme joua le rle de la Desse Raison. Un cortge se forma autour de sa personne porte en triomphe, et l'on se rendit place de la Croix-Rouge o l'on brla les deux statues de saint Pierre et de saint Sulpice, statues en bois qui taient places jusqu'alors au-dessus de la porte des deux sacristies. La Raison eut un culte bien phmre. Chaumette, qui en tait le pontife, fut envoy l'chafaud le 13 avril 1794, et son culte ne lui survcut pas (Gaston Lemesle, L'glise Saint-Sulpice, 1931 - books.google.fr).

Pierre-Gaspard Chaumette, dit Anaxagoras Chaumette, n le 24 mai 1763 Nevers (Nivre) et mort guillotin le 13 avril 1794 Paris, fut procureur de la Commune de Paris pendant la Rvolution franaise. Porte-parole des sans-culottes, antifministe, il lutta pour l'abolition de l'esclavage. Il fut condamn la guillotine avec les Hbertistes. Il prit le nom d'Anaxagoras en rfrence au philosophe grec antique qui fut condamn pour athisme. Il tenta d'instaurer de nouveaux rituels rpublicains, comme les ftes de la Raison (fr.wikipedia.org - Pierre-Gaspard Chaumette).

Disciple d'Anaximne, Anaxagoras tait surnomm l' Intellect selon Thophraste dans son ouvrage Des Sensations, car il soutenait que l'intelligence tait la cause de l'univers. l'inverse de nombre de penseurs grecs, il mprise la sphre politique et clame que seul le Cosmos importe. Il introduit le concept de nos , qui quivaut lintelligence organisatrice et directrice du monde. Ce dernier serait form de substances diverses qui n'auraient ni naissance ni fin mais s'agenceraient seulement par combinaisons et sparations. Il est le premier Grec aborder le problme de la quadrature du cercle.

Anaxagore fut condamn mort lissue dun procs pour impit, vers -431. Ses adversaires lui reprochaient sa thorie cosmique : l o le regard thologique voyait des dieux dans les astres, lui ne les considrait que comme des masses incandescentes. Il enseignait que la lune (forme de terre) refltait la lumire du soleil, qui est une pierre chaude : Platon disait que sa thorie, qu'il donnait comme sienne, (391d) sur la lumire de cette plante, une opinion qui tait beaucoup plus ancienne. Condamn finalement comme athe mais chappant la peine de mort, il se retira Lampsaque, une colonie de Milet en Asie mineure, o il mourut en -427 (fr.wikipedia.org - Anaxagore, Autour de Rennes le Chteau : BERGERE PAS DE TENTATION QUE POUSSIN TENIERS GARDENT LA CLEF PAX DCLXXXI PAR LA CROIX ET CE CHEVAL DE DIEU J ACHEVE CE DAEMON DE GARDIEN A MIDI POMMES BLEUES, Autour de Rennes le Chteau : Poussin pouvait-il connatre le Jugement de Mantine ?).

Une tte de Minerve dans les caves de Saint Sulpice

Ainsi catalogue en 1795 au Muse des Monuments franais, dans la notice de l'an VI, p. 20, n 75 : Saint-Germain-des Prs. Le buste de Minerve moul sur l'antique, pos sur une colonne antique de granit rouge de 11 pieds, trouve dans une des caves de Saint-Sulpice. L'anne suivante ce buste reut le n 314 dans l'dition du catalogue de Lenoir parue en l'an V. Il y conserva la mme description avec cette seule addition : Fondu en bronze par Keller L'dition de l'an VI annonce que le n 314 a t remis au Muse central (Gazette des beaux-arts, 1876 - books.google.fr).

Ou faut-il comprendre :

Le 14 prairial 1797 (2 juin), une colonne de granit rouge d'gypte, de 11 pieds, provenant de Saint-Sulpice, plus, une statue en marbre blanc, antique, mutile, reprsentant Minerve, provenant de la salle des Antiques (Inventaire gnral des richesses d'art de la France: Archives du Muse des monuments franais, Volume 1,Numro , 1886 - books.google.fr).

Minerve Rome

Annibal Rucellai, vque de Carcassonne de 1569 1601, est florentin et alli aux Mdicis. BNobre de ceux-ci furent enterrs dans l'glise romaine de Saint Marie sur la Minerve.

La basilique sur la Minerve, ou glise Sainte-Marie sur la Minerve (Santa Maria sopra Minerva) est une basilique situe Rome, place de la Minerve, dans le quartier du Panthon. Fonde au VIIIe sicle, reconstruite au XIIIe sicle par les Dominicains (Fra Angelico y est enterr), souvent modifie jusqu'au XIXe sicle, c'est l'une des rares glises romaines de style majoritairement gothique. Comme d'autres glises romaines antiques, elle fut construite sur les fondations d'un lieu de culte antrieur, ddi la divinit romaine Minerve, ce qui explique son nom. Les papes Paul IV qui rige le titre cardinalice Santa Maria sopra Minerva, Lon X et Clment VII, ces derniers des Mdicis, sont enterrs dans le chur dans des tombeaux dAntonio da Sangallo le Jeune raliss en 1541. En effet, avant la construction de l'glise Saint-Jean-Baptiste-des-Florentins, la Minerve tait l'glise de la nation florentine Rome et abrite ce titre de nombreuses spultures de prlats, seigneurs et citoyens toscans. trangement, Diotisalvi Nerone, qui avait pris part la rvolte des Florentins contre Pierre de Mdicis, fut enterr en ces lieux, o le rejoignirent par la suite les dpouilles de nombreux membres minents de la famille des Mdicis (fr.wikipedia.org - Basilique de la Minerve, La Vraie Langue Celtique de labb Henri Boudet : Le cromleck et les trois lunes).

La desse Minerve dans l'Aude

Dans l'Hrault, prs de l'Aude, la cit de Minerve doit son nom la desse.

Minerve est un petit village perch sur un peron rocheux, vritable oppidum naturel form par les canyons des deux rivires qui convergent cet endroit : la Cesse et son affluent le Brian (fr.wikipedia.org - Minerve (Hrault)).

Notons qu' Epidaure Athna tait honore dans la citadelle sous le nom de Cissea (Pausanias, Voyage historique de la Grece, Volume 1, traduit par Nicolas Gedoyn, 1794 - books.google.fr).

Ces oppida taient d'ailleurs desservis par une route, aussi droite que possible, jalonne par 96 dolmens encore existants dans le Minervois, dont le premier est Mailhac (dcouvert par M. Jean Taffanel) et les derniers Argentires, hameau au Nord de Caunes. Cette route avait comme caractristique d'tre trace en ligne droite, depuis l'embouchure de l'Aude, Vendres (Hrault) (que nous croyons tre le Portus-Veneris des Phniciens et des Grecs, dans la tribu celtique des Atacini ) en direction du soleil couchant vers la Montagne-Noire. Cet itinraire conduit, en utilisant presque partout une ligne de partage des eaux et presque partout rectiligne aux menhirs de Picarel etde Frasse-sur-Agout vers Castres. De l conjecturer que cette voie servait transporter vers la vers la cte mditerranenne les minerais de cuivre d'Escoussens, les minerais de plomb argentifre de Villeneuve-Minervois et d'Argentires, les minerais ferrugineux et aurifres de Salsigne (Montagne Noire), il n'y a qu'un pas. Et les trouvailles de nos collgues et amis de Mailhac sur le Cayla tout prs de cette route : silex taills, cramiques, monnaies, objets d'origine pr-romaine, Grecs et Ibriques, servent grandement cette hypothse. Disons, de plus, pour tayer encore cette tymologie, que dans aucune charte on ne trouve le mot, miner(b)ensis crit avec la lettre V (Miner(v)ensis), alors que cette lettre, d'un usage si courant dans la langue latine, se retrouve dans toutes les uvres lapidaires reprsentant la desse Minerve. Les Romains dsignrent donc ce pays par les termes de Pagus Minerbensis , le mirent en tat de dfense au moyen d'autres oppida et en firent un des greniers de Narbonne. Les anciennes chartes ont perptu ce nom en remplaant parfois le terme pagus par : suburbium : (ex : ... in territorio narbonensi, suburbio minarbensi : an 836) ou : Comitatus (parce que administr par un Cornes) ou : Minerbensis patria, an 1215) ou : territorium Minerbense, an 866) (Bulletin, Volumes 41 42, Socit d'tudes scientifiques de l'Aude, Carcassonne, 1937 - books.google.fr).

L'origine du nom de ce petit village perdu dans le Causse est controverse. Certains pensent que vers le Ve sicle, le moine Menerbe vanglisa la rgion. D'autres sont d'avis que Minerve est d'origine celtique et signifie Pierre leve. Avec Sidoine Apollinaire, il serait plus plausible de supposer que la desse Minerve, trs honore Narbonne, donna son nom au village et la rgion qui l'entoure (Lucienne Curie-Seimbres, La grande piti de Minerve, La Nouvelle revue des deux mondes, 1971 - books.google.fr).

Les parents, ou plutt les grands-parents, de Varron d'Atax, taient venus s'installer, une trentaine d'annes avant sa naissance, dans la nouvelle colonie que l'on avait fonde Narbonne. Originaires de l'Italie centrale, ils cultivaient leur lot de terres et rien sans doute ne destinait le jeune Varron une carrire littraire Rome. Mais Narbonne, la frquentation des trangers qui abordaient au port et le passage des troupes pompiennes et csariennes firent natre en lui des ambitions nouvelles. Le jeune provincial quitta les rives de l'Aude et revint celles du Tibre que ses anctres avaient habites. Contrairement ce qu'crira plus tard Sidoine Apollinaire, on ne vnrait pas encore dans l'illustre colonie la desse Minerve (Michel Gayraud, Un Narbonnais du Ier sicle avant J.-C., Le pote Varron de l'Aude, Bulletin de l'Association Guillaume Bud, 1971 - books.google.fr).

D'aprs Csar, Bellum Gallicum, VI, 17, 2, Minerve faisait partie des principales divinits honores par les Gaulois. De fait, c'est en Gaule, parmi toutes les provinces occidentales, que Minerve est le plus souvent honore (Paul marie Duval, Les dieux de la Gaule, p. 83). Mais n Narbonnaise, on ne note qu'une douzaine de ddicaces Minerve, contre une trentaine pour les Trois Gaules et prs de vingt pour les Germanies. On admet gnralement que la desse gauloise des arts et mtiers, dont on ignore nom, a survcu sous l'Empire en tant assimile Minerve. Elle est honore moins comme membre de la Triade Capitoline que comme la patronne des petites gens (Paul marie Duval, Les dieux de la Gaule, p. 83) : dans une inscription, la ddicante, Anilla, tait vraisemblablement une esclave ou une prgrine, comme le suggre son nom unique : [Mi]nerue Anilla u(otum) l(ibens) s(oluit) m(erito) (Provenance : Les Milles-les-Aix, Don de M. Rastoin, ingnieur Marseille, en 1909 au Muse de Marseille) : Minerve, Anilla s'est acquitte de son vu, de bon gr et juste titre (Michel Janon, Supplment "Gallia.", Volume 44, Partie 3 de Inscriptions latines de Narbonnaise, 1995 - books.google.fr).

Nous pensons que ce fut pendant notre septime priode que les monnaies au type de Minerve commencrent d'tre frappes. Au moment o Massalie, aprs de longues annes de paix, se jetait dans de nouvelles guerres , elle dut sentir sa ferveur se ranimer pour la divinit chre aux Ioniens, et pour laquelle, d'aprs la tradition locale, elle avait d'ailleurs des motifs d'adoration tout particuliers. On racontait qu'au temps des anciennes luttes de Massalie contre les populations qui l'avoisinaient, un chef gaulois, du nom de Catumand, tenait la ville assige et prs de se rendre, quand il vit en songe une femme d'un aspect majestueux, mais terrible, qui lui ordomnait de se retirer. Catumand, effray par cette vision, offrit la paix aux Massaliotes et demanda la permission d'entrer dans la ville pour adorer ses dieux. En apercevant dans la citadelle la statue de Minerve, il s'cria : Je reconnais la desse qui m'est apparue cette nuit ! Puis, dtachant son torques d'or, il le passa au cou de la statue, et fit alliance avec Massalie (Jean Franois de Paule Louis Petit de la Saussaye, Numismatique de la Gaule Narbonnaise, 1842 - books.google.fr).

En 132, d'aprs une inscription aujourd'hui conserve Pzilla (Pyrnes-Orientales), le travail de construction du Capitole de Narbonne, entrepris sous Hadrien lors de son passage en 121 sur sa route de Nmes Tarragone, fut enfin termin. C'est bien l le temple que chanta le pote Ausone, dans son loge de Narbonne au IVe sicle, d'une telle masse qu'il aurait eu l'estime de Tarquin, Catulus aussi, et enfin du Csar qui leva les toits dors du Capitole (Tableau des villes, 19). Capitole en effet, ce temple l'tait par sa cella divise en trois parties, consacres respectivement Jupiter, Junon et Minerve, et par sa dcoration qui se rapporte au culte du matre de l'Olympe : la frise en reprsentait des aigles porteurs de lemnisques et de guirlandes encadrant un foudre couvert d'un manteau. La parure monumentale de Narbonne se compltait des habituels difices des spectacles et de l'eau, mais ils sont encore moins connus (Histoire de Narbonne, 1981 - books.google.fr).

Il est certain que le clbre temple de marbre de la triade romaine de Jupiter, Junon et Minerve (Capitolium) occupait l'actuel emplacement du collge de garons, anciennement butte des Moulinasses (Philippe Hlna, Les Origines de Narbonne, Bulletin de la Commission archologique de Narbonne. Anne 1936. Tome XIX, 1937 - books.google.fr).

Toulouse, rivale d'Athenes, rendoit comme elle un culte particulier Pallas. Ausone & Martial lui donnent le titre de Palladienne. Sidoine Apollinaire nous apprend qu'elle renfermoit un Temple consacr Minerve. La plupart des Historiens ont cru que ce Temple toit situ fur le bord de la riviere de Garonne, au lieu o toit l'ancienne Eglise de la Daurade, & qu'elle fut btie sur ses ruines & de ses dbris. Toutes les fois que la chausse du moulin du Basacle s'est rompue, la riviere, en abandonnant une partie de son lit, a laiss dcouvert des restes de murs, des colonnes, des bas-reliefs & des lits de marbre, des inscriptions graves fur des tables de bronze &c. (M. de Montgut, Recherche sur les antiquits de Toulouse, Histoire et mmoires de l'Acadmie royale des sciences, inscriptions et belles lettres de Toulouse, 1782 - books.google.fr).

Dans l'au-del, l'Apollon solaire et la Diane lunaire y clairent le monde. Adam et sa compagne, que menacerait, s'il ne leur tournait le dos, un Jupiter foudroyant accompagn de son aigle, gotent enfin du fruit maudit. On aperoit une Minerve casque ; un charmant Cupidon ail, arm de son arc fatal, contemple dans la fosse aux lions. Avec la distance des sicles, il n'est pas toujours ais de voir clair dans les croyances du bas Empire. La mythologie est encore prsente, mais il est difficile de sparer ce qui est tradition littraire fige, croyances relles ou simple clin d'il entre gens sortis des mmes coles. Faisant allusion la descente de Jsus aux enfers, Prudence nous dit qu'il a retravers le Phlgthon sans encombres, et treize sicles plus tard, les Auvergnats mettront toujours dans l'escarcelle de leurs dfunts une pice de monnaie pour payer Charon, le nocher du Styx. Les dogmes nouveaux donnent parfois l'impression, chez Sidoine et les siens, d'tre de simples objets de curiosit. Le christianisme s'est de mieux en mieux adapt aux croyances antiques et cette adaptation progressive est presque ralise. Le triomphe de l'Eglise est d l'assimilation du paganisme populaire, non son limination. Autant et peut-tre plus que les dieux grco-latins, puniques, orientaux ou gyptiens, le Yahv palestinien est une divinit mtamorphique qui s'adapte aux prsents successifs avec une vidente facilit. Etant donn que tout systme religieux nat sur un terroir qui a dj ses croyances et ne les abandonnera pas, il n'est de religion nouvelle que syncrtique. Or, aux yeux du puriste qui veut que la foi chrtienne soit en totale rupture avec les croyances qui l'ont prcde, tout syncrtisme est un chec. Aux Actes et quelques lettres de Paul, aux vangiles plus tardifs est venue trs tt s'ajouter une srie de textes qui font qu'aprs de nombreux balbutiements la tradition juive s'est intgre aux mentalits d'un monde polythiste. L'Eptre aux Ephsiens est venue corriger, nuancer les excs de l'Eptre aux Romains. La traduction de Jrme romanise et modernise de nombreux passages des textes grecs ou hbraques qu'une oreille latine n'aurait pu supporter sans scandale. D'ailleurs, comme nous venons de le voir, bien des croyances chrtiennes taient prsentes dans le paganisme classique, dont l'me et sa survie, les chtiments du Tartare et les flicits lysennes. [...]

A la fin du pome "Une improvisation" vient une autre phrase quivoque qui parat exprimer comme un remords. Sidoine rejette Apollon et Minerve pour affirmer que c'est Dieu seul qui lui a donn ces joies : Deus ista praestat unus. Loyen, sceptique, pensait que ces mots avaient t ajouts au moment de la publication, par un prlat gn par l'atmosphre d'agapes paennes que le pome voque, surprenante pour un digne prlat mme en sa folle jeunesse. Il est vrai qu'il remercie le Seigneur pour de bien surprenants divertissements (Jean Le Guillou, Sidoine Apollinaire: l'Auvergne et son temps, Revue d'Auvergne, Volume 115, Socit des amis de l'Universit de Clermont, Socit d'mulation de l'Auvergne, 2001 - books.google.fr).

Les Sulves (Suleviae, Sulevae, Sullevae, Suliviae) sont des desses champtres, sylvestres : Sulevia Idennica (Sulivia Idennica : Minerve) appellation locale attest e prs de Collias (Gard); desse protectrice de la rivire Eyssne (?), identifie Minerve; [ddicace Suleviae Idennicae Minervae votum] (La Croix dHuriel : Tous azimuts : Etienne dObazine, Bonne de Trvise et Rocamadour).

Sul, Sullis, Sulla est assimile Minerve : Sul Minerva, Sulis Minerva, desse des sources chaudes (Aquae Sulis, aujourd'hui Bath, dans le Somerset). Belisama (Belisana, Blsamis, Belisama Minerva : Minerve Belisama - Brigit, Brigantia, Bricta, Brigindo) est la Minerve gauloise ("la Trs Brillante"); souvent dcrite comme la pardre de Belenos; autres noms: Bricta, Brigantia, Brigindo; cf. la Brigit des Irlandais (Michel Mathieu-Colas, Dieux celtes et germains, 2016 - www.mathieu-colas.fr, La Vraie Langue Celtique de labb Henri Boudet : Le cromleck et les trois lunes).

Poupes de la desse Minerve

Si Douzens ne renferme que de rares vestiges archologiques, par contre on y trouve un minent chercheur, dont les collections sont une des premires curiosits du pays; j'ai parl de M. Barths. Les collections de M. Barths embrassent la gologie, la prhistoire, l'archologie gallo-romaine et aussi la numismatique. Il me serait difficile de donner une description des rarets renfermes dans les vitrines de notre collgue; elles sont trop nombreuses. Les objets gallo-romains, tuiles, dbris de poteries, statuettes d'argile, antfixes, proviennent d'un champ appel le Viala, qui se trouve au nord-est du village. (Bulletin, Volumes 37 38, Socit d'tudes scientifiques de l'Aude, Carcassonne, 1933 - books.google.fr).

Ses statuettes pourront faire office de poupes (Autour de Rennes le Chteau : Dalle verticale de Marie de Ngre : sur la carte de lAude).

Nous ne signalerons que pour mmoire les quelques banales poupes du Muse archologique de Narbonne, figurant une desse-mre, une Minerve et divers animaux ( Leucate, grotte des Fes : Minerve en terre cuite) (Cahiers d'historie et d'archologie, Numros 7 10, 1951 - books.google.fr).

La presqu'le qui renferme cette localit (village de Leucate et hameau de La Franqui) est le Candidum Promontorium d'Avienus, frquent ds les ges les plus reculs et mentionn par Pomponius Mela : Ultra est Leucata littoris nomen (Carte archologique de la Gaule romaine, Numro 12, Forma orbis romani, Acadmie des inscriptions & belles-lettres (France), 1959 - books.google.fr).

La source ou la grotte est une entre de l'Enfer; elle est en rapport avec le monde des morts. On y dpose, comme dans la tombe, les plaquettes d'envotement ou tabellae defixionum, souvent perces d'un clou. On y jette des statuettes de divinits en offrandes votives : dans le gouffre de Leucate, communiquant avec la mer, ont t trouves des statuettes de terre-cuite de Mercure, Aphrodite, Tlesphore, Minerve casque, Hercule (Publications des annales de la Facult des lettres Aix-en-Provence, Numro 25, 1959 - books.google.fr, Lourdes et la Croix des Prophtes : Leucate).

Rieux-Minervois

Une partie de la commune au sud de Rieux-Minervois se trouve dans le plan invers de l'glise de Saint Sulpice projet sur la carte du dpartement de l'Aude, chapelle saint Anne. Rieux est principalement dans le signe du Lion au Zodiaque du Sceau de Palaja (le bourg la limite avec la Vierge) (Le Serpent rouge : Le voyage de lme : Lion, Le Calendrier de La Vraie Langue Celtique : Le calendrier et lglise Saint Suplice de Paris).

La tradition, depuis un temps immmorial, consacre par des souvenirs religieux cette frache valle, et qui fait, de l'glise ronde de RieuxM-inervois, un temple de Minerve. On semble avoir choisi tout exprs dans le paganisme, n'ayant gure que la religion des vices, une exception de puret, de sagesse et d'lvation artistique, Minerve, pour en faire la desse de ce temple mystrieux. Cet opinion traditionnelle est videmment en dfaut quant l'difice, mais nos aeux n'y regardaient pas de si prs, et, comme les bois sacrs, les sites pittoresques avaient eu le privilge d'attirer les constructions religieuses, hors de l'enceinte des villes, leur riante imagination s'exaltait aux souvenirs classiques. Ne savaientils pas d'ailleurs que les anciens levaient des temples ronds Diane, Cyble, Vnus, Vesta, Minerve ? Prononcer le nom de Minervois n'tait-ce pas faire de l'histoire ! L'olivier tait l, ombrageant de ses rameaux un difice religieux de forme circulaire, dont l'origine se perdait dans la nuit des temps, l'glise de Rieux devait tre un temple de Minerve. Et pourquoi pas ?... L'hypothse au besoin aurait pu remonter jusqu'au cycle druidique. Une des places de Rieux porte le nom de Guinot, peut-tre en souvenir du Gui sacr, et se rattache ainsi au druidisme.

Nous irons plus loin, et sans avoir besoin des Templiers, nous admettrons l'intention directe que les architectes ont pu avoir Mieux, d'imiter sous quelque rapport la rotonde du Saint-Spulcre. Une autre glise a mme conserv le nom du type qu'elle imite : c'est celle de Neuvy Saint-Spulcre dans l'Indre. Ce monument, date certaine, fut fond en 1045, par Geoffroi, vicomte de Bourges, sur les possessions d'un plerin de la terre sainte. Fundata est ad formant sancti sepulchri Jerosolymitani, disent les chroniques. [...] Un autre difice du XIe sicle, avec mur circulaire, douze piliers ronds, et, tel qu'au Saint-Spulcre, trois absides, a pass pour un temple paen (comme la chapelle octagonale dite de Saint-Clair, au Puy, et notre glise de Bieux). Cet difice est la rotonde de Lauleff (Ctes-du-Nord).

Comment expliquer le nom de Notre-Dame-de-Radens, donn l'glise de Rieux dans le testament d'Antoine de Noailles ou Nouailles, retenu par Barthlemy de Vabre, notaire de Peyriac, en 1322. Par une amplification de ce document , le traducteur ou l'annotateur s'est mpris, en voulant tre trop complet. Il y avait, en effet, dans l'glise Sainte-Marie, une statue de la Vierge dite de Radens dont l'tymologie nous parat venir de Rdensis ou Radensis pagus, car les mtropolitains de Narbonne s'intitulaient: archevques de Narbonne et du Razs. On aura confondu le nom de cette vierge, qui se voit encore au muse de Narbonne, avec cetui de Sainte Marie ordinairement usit au moyen-ge), vocable sous lequel l'glise avait t consacre Dieu. Certains passages du testament d'Antoine de Nouailles prouvent que son glise paroissiale est bien la ntre. Il y est fait mention de la chapelle Sainte-Colombe qui, d'aprs les anriens plans, tait une des principales de l'glise Sainte-Marie de Rieux (Jouy de Veye, La rotonde de Rieux-Minervois (1868), Mmoires de la Socit des arts et des sciences de Carcassonne, Volume 3, 1870 - books.google.fr).

On trouve sainte Anne reprsente dans des tableaux de retables de la chapelle Notre Dame du Cros Caunes dans le Minervois :

L'ensemble du XVIIme-XVIIIme sicle est compos du matre-autel, du tabernacle, du retable et de sa toile, ainsi que des retables latraux en bois sculpt et dor et marbres de couleur, avec leurs toiles. Le matre-autel, en marbre de diverses couleurs, prsente un petit retable en bois polychrome et dor au milieu, avec dix colonnes en marbre de Caunes-Minervois et un entablement orn. Deux niches de marbre flanquent le tableau d'autel central, qui reprsente la Naissance de la Sainte Vierge. Le tabernacle comporte six petites colonnes. Le tableau de l'autel de droite reprsente la Vierge l'Enfant assise sur le toit de la maison de Lorette, porte par les anges, tandis que celui de l'autel de gauche reprsente Sainte Anne apprenant lire la Sainte Vierge (www.culture.gouv.fr).

En 1865, lpoque du plein essor de la viticulture, le quartier neuf Saint Anne, bti lextrieur du vieux village, le long de la Route Dpartementale 11, tait prospre. Staient tablis dans lavenue principale de nombreux tonneliers, courtiers, la ferronnerie, et le grand htel de roulage. Lorsquil a t dcid de choisir un nom au quartier, cest lappellation de Sainte Anne qui a t retenue par les artisans travaillant le bois, et dont elle tait la patronne. Une fte tait tablie, au nom de la sainte et fixe au 26 juillet (www.rieuxminervois.fr).

Anna Perenna et Minerve

Nerio, desse d'origine sabine comme la gens Claudia dont des membres portent le surnom de Nro au sens de "fortis" (fort), peut aussi se confondre avec Minerve : Minerua Neriene est appellata, entit mineure qu'absorbe une divinit personnelle plus riche et de niveau plus lev; d'o l'expression de Varron qui, dans une mme invocation, runit Nerienes Minerva.

A l'initiale des deux vers cits Aulu-Gelle dans ses Nuits attiques et tirs selon lui de la satire Mnippe de Varron initule "Skiamachia" (Te Anna ac Perenna, Panda, te Lato, Pales, Nerienes, Minerva, Fortuna, ac Ceres), des correspondances rapprochent Anna Perenna et Nerienes Minerva : formelles d'abord, par la structure de leur nom double, et peut-tre aussi lgendaires, si l'on se rappelle le conte rapport par Ovide, fast. 3, 675-696, o Mars, pris de Minerve, fut dup par Anna Perenna. De mme la fin des deux vers, o sont regroupes les desses de fcondit, Panda, assimile Crs, Pals, Fortuna et Crs, compte tenu , toutefois, de l'inconnue que constitue "telato" et qui interdit d'aller plus avant dans l'hypothse. Encore que, de ces deux ensembles, on puisse tre tent de n'en faire qu'un et d'unifier Anna Perenna et Nerienes Minerva, les deux hrones du mythe populaire reproduit par Ovide, et les quatre desses de fcondit qui les accompagnent, et dont la prsence s'expliquerait fort bien par le rite dont Ovide cherche l'tiologie : pourquoi les jeunes filles chantent-elles, le 15 mars, des chansons inconvenantes? rite destin, selon toute vraisemblance, promouvoir la fertilit (Alain Bouet, Jacqueline Champeaux, Les thermes privs et publics en Gaule Narbonnaise, 1982 - books.google.fr, J. Micali, L'Italie, avant la domination des Romains, Volume 2, 1824 - books.google.fr).

On peut remarquer que le lion est aussi symbole de force (cf carte du Tarot).

Les Romains clbraient tous les ans, aux ides de mars (15), des ftes solennelles en lhonneur dAnna Perenna, desse qui prsidait l'ouverture de lanne. Quelques crivains ont confondu cette Anna Perenna avec la sur de Didon. Dautres ont tendu quAnna tait le nom d'une vieille femme qui avait garni des vivres au peuple quand il se retira sur le mont Aventin. D'autres encore ont fait dAnna la desse Thmis, la nymphe lo, une divinit champtre. Ce qui parat certain, c'est que les ftes dAnna Perenna, espces de saturnales, navaient t institues que pour clbrer le retour de l'anne. Vers la fin de la rpublique et sous les empereurs, on retarda la fte alin quelle net pas lieu le jour o Csar avait t assassin (Encyclopdie catholique, 1840 - books.google.fr).

L'explication qu'on donnoit d'Anna Perenna en disant que c'toit une vieille du fauxbourg de Bouilles qui foumissoit de gteaux le Peuple Romain, est une autre allgorie qui confirme ce que nous venons de dire. Bouilles est un mot Grec qui signifie plein; Anna Perenna reprsente comme une vieille, est l'ancienne Anne, l'Anne qui vient de finir & qui est remplie, pleine, rvolue : elle fournie au Peuple Romain des gteaux qu'elle a prpars la veille, parce qu'au Jour de l'an , au matin de la nouvelle anne, on se rgaloit de gteaux prpars la veille par la vieille anne (Antoine Court de Gbelin, Monde primitif, analis et compar avec le monde moderne, Volume 4, 1787 - books.google.fr).

La provision annuelle de bl (annona) est place sous sa garde (J. J. Altmeyer, Prcis de l'histoire ancienne, envisage sous le point de vue politique et philosophique, etc, 1837 - books.google.fr).

Certains savants pensent qu'Annna, desse qui veille la rcolte de l'anne connue dans des incriptions impriales, a remplac dans cette fonction de desse de l'approvisionnement, des denres, Anna Perenna la desse nourricire. Mais cette opinion est controverse. Le nom annna est ancien dans la langue (cf. Plaute Capt. 494, etc.) mais n'est pas employ comme nom de desse avant les documents de l'poque impriale (Annales, Volumes 35 38, Facult des lettres et sciences humaines de Nice, 1979 - books.google.fr).

La marie, qui veillera son tour sur le foyer domestique, reoit un gteau de far. Les bornes limitant les parcelles sont elles aussi honores par des offrandes de bouillies et de gteaux dont Caton nous a conserv les recettes. Mais ds la fin du IIe s. av. J.-C., le petit peuple de Rome, grossi par l'exode rural, doit sa subsistance aux largesses de l'Annone. ou service du ravitaillement, qui d'abord vendit du bl import trs bas prix, avant de le distribuer gratuitement. Rome alors compte toulours davantage sur les pays conquis Sicile, Afrique, Egypte pour son approvisionnement en crales : une srie de naufrages, la piraterie ou des rcoltes moins bonnes : la disette menace et la plbe gronde. Il faut garantir panem et circenses. [...]

Les Romains taient rputs grands mangeurs de bouillie, qu'ils ont connue avant le pain : "S'agissant d'aliments rien de plus vieux que la bouillie" constate Varron qui ailleurs dpeint ainsi la femme des premiers temps de la Rpublique : "en mme temps, des mains elle filait la laine, et en mme temps, des yeux, elle surveillait la marmite de bouillie pour l'empcher de brler". Les monnaies romaines, comme les timbres-poste actuels, portaient des images commmorant les ralisations remarquables, les anniversaires, etc. (Nicole Blanc, Anne Nercessian, La cuisine romaine antique, 1992 - books.google.fr).

On voit que sur la route d'Eleusis le temple de Skiron, Athnes, vou Athna Skiras est associ au jeu de ds (Autour de Rennes le Chteau : BERGERE PAS DE TENTATION QUE POUSSIN TENIERS GARDENT LA CLEF PAX DCLXXXI PAR LA CROIX ET CE CHEVAL DE DIEU J ACHEVE CE DAEMON DE GARDIEN A MIDI POMMES BLEUES).

Athna Skiras tait encore honore au Phalre, un des trois ports de la cit d'Athnes.

Le culte d'Athna Skiras, au Phalre, tmoigne de l'intgration des Salaminiens pleine et entire dans la cit athnienne. Car c'est dans le sanctuaire de cette desse que les Oschophories clbrent en Pyanopsin le retour de Thse de Crte. Or, non seulement la prtresse la prtresse d'Athna Skira est salaminienne, mais le hraut, qui passe pour avoir annonc le retour la fois triste et joyeux de Thse, est choisi dans le gnos. C'est sur son avis et celui de la prtresse d'Athna Skiras que les archontes des deux branches du gnos choisissent les oschophores et les deipnophores qui jouent un rle essentiel dans la fte. Les oschophores, porteurs de branches de vigne, qui rappellent le caractre anciennement agraire et dionysiaque de la fte, sont dguiss en filles, comme les compagnons de Thse passaient pour l'avoir t. C'est comme tels qu'ils accomplissent la procession qui les conduit du sanctuaire de Dionysos Athnes celui d'Athna Skiras au Phalre o ont lieu les sacrifices et le repas qui prolongent la fte66. Les deipnophores, les porteuses de repas , choisies comme les oschophores parmi les Salaminiens, y reprsentent les mres des enfants envoys en Crte. Ce sont elles qui, vraisemblablement, procdent la distribution de pains de froment qui a lieu dans le sanctuaire de la Skiras. Ainsi les Salaminiens des deux sexes sont-ils pleinement intgrs l'un des cultes civiques les plus importants d'Athnes, rattach la fois ses vieilles composantes agraires et la clbration de la geste de Thse. Leur calendrier prcise que Thse recevait un sacrifice du gnos, la date du 6 Pyanopsin (Louise-Marie L'Homme-Wery, Les hros de Salamine en Attique, Hros et hrones dans les mythes et les cultes grecs: Actes du colloque organis lUniversit de Valladolid, du 26 au 29 mai 1999, 2013 - books.google.fr).

Au mme mois de Mars, le 19, avaient lieux les grandes Quinquatries de Minerve. Saint Anne, mre de Marie, est ft le 26 juillet. En 550, on construit une glise Constantinople en l'honneur de sainte Anne. Le 26 juillet marque sans doute l'anniversaire de la ddicace de cette basilique. Les Franciscains l'ont inscrite leur calendrier le 26 juillet 126311. Son culte connat une ascension rgulire depuis le XIVe sicle (fr.wikipedia.org - Anne).

Anne trinitaire et la bouillie

Elle est dite trinitaire lorsqu'elle est avec sa fille et Jsus. La triangulation nonagonale de l'anne par le 26 juillet donne le 26 mars et le 24 novembre. Or le 26 mars, est la fte d'Emmanuel (Messie d'Isae) (Super-toile (Superstar in english) : Ezy-sur-Eure, 25/26 juillet).

Le 24 novembre tait la date de la fte des Brumalia, abolies, avec les Calendes et les Vota, par le VIme concile de Constantinople sous Justinien II en 692, dans le prolongement des IIe et IIIe conciles cumniques de Constantinople, runis en 553 puis en 680681 (fr.wikipedia.org - Concile in Trullo, www.orthodoxa.org - Canons du Concile in Trullo, Autour de Rennes le Chteau : BERGERE PAS DE TENTATION QUE POUSSIN TENIERS GARDENT LA CLEF PAX DCLXXXI PAR LA CROIX ET CE CHEVAL DE DIEU J ACHEVE CE DAEMON DE GARDIEN A MIDI POMMES BLEUES).

Les Brumalia taient clbre en l'honneur de Saturne, d'Ops et de Bacchus. Elles sont peut-tre lies aux ftes grecques des Lnennes. Les Brumalia taient aussi clbres durant trente jours, du 24 novembre jusqu'au 25 dcembre, date o l'on fte la croissance de la lumire. Leur nom signifie ftes d'hiver . Il drive du terme latin bruma qui signifie l'hiver ou le solstice d'hiver . Cette fte aurait t institue par Romulus, pour divertir le snat durant cette priode de l'anne. Durant cette fte, des prophties taient prises sur le reste de l'hiver. D'aprs Chorikios de Gaza, cette fte taient encore clbre au VIe sicle ap. J.-C., sous le rgne de l'empereur Justinien (fr.wikipedia.org - Brumalia).

Les Brumalia, dont l'origine remontait presque au berceau de Rome, staient aussi conserves sous les premiers empereurs de Constantinople. Romain Lcapne les supprima, sous prtexte de pit, mais peut-tre par avarice, car ctait lhabitude de distribuer cette poque des gratifications tous les fonctionnaires. Constantin Porphyrognte revint sur cette dcision, ne partageant pas un scrupule qui navait arrt ni Constantin le Grand, ni Thodose, ni Marcien, ni Justinien, en un mot aucun de ces pieux empereurs que j'appellerais presque, dit-il, des demi-dieux. Il clbra les Brumalia de la manire la plus splendide. Le temps des Brumalia conmtenait dans les derniers jours de novembre, et se prolongeait durant vingt-quatrejours, dsigns par chacune des vingt-quatre lettres de l'alphabet. Au jour marqu par la lettre initiale du nom du prince rgnant, lempereur conviait le snat et les dignitaires de la cour un festin suivi de chants et de danses, et il leur distribuait de lor et de riches habits. Les princes de la famille impriale ftaient de la mme manire les jours des Brumalia o tombait linitiale de leur nom, et limpratrice runissait aussi son jour les dames de la cour, auxquelles elle donnait des robes de soie et dautres cadeaux (Alexandre Blanchet, Grce Depuis La Conquete Romaine, 1860 - books.google.fr).

Une fte de la Vierge la plus proche du 24 novembre est celle de la Prsentation de Marie au Temple.

Philippe de Mzires est l'auteur d'un Office de la Prsentation de la Vierge (jusque l orientale), thtral, mais ce n'est pas lui qui composa l'office religieux. Il est prsent au pape Grgoire XI Avignon le 21 novembre 1372. La fte est tendue ensuite toute lEglise par Sixte IV (en 1472). Au concile de Trente, en 1568, la Prsentation fut supprime du calendrier romain par le pape Pie V cause de ses origines apocryphes et de son introduction rcente en Occident. En 1585, la fte est r-inscrite dans le calendrier de Sixte V, en prescrivant cependant d'utiliser le formulaire liturgique de la Nativit de Marie.

Le Nouveau Testament ne contient aucun dtail sur l'enfance de Marie. Le Protvangile de Jacques (ch. 6-10) comble ce silence depuis le IIe sicle au moins. Marie, ne miraculeusement de Joachim et Anne, est mene dans le Temple, selon leur promesse, l'ge de trois ans, pour s'y prparer au rle qu'on lui pressent dans la rdemption d'Isral. Le texte dit qu'elle dansa ce jour-l, et ne se retourna pas en arrire. Et elle resta dans le Temple, nourrie par un ange, jusqu' sa majorit (12 ans), ge auquel elle fut accorde en mariage Joseph. Elle s'occupait de tisser le voile du Temple, et telle est peut-tre l'origine de la lgende, car les sources juives relatent que des femmes taient engages spcialement pour le tissage des 13 tentures utilises dans le Temple (Talmud de Babylone, Yoma 51b, v. aussi Ket. 106a et Shek. 1).

Marie aurait ensuite appartenu l'institution des vierges tisseuses (cf. Arachn mtamorphose en araigne par Athna/Minerve) : on croyait que le voile du Temple tiss par ces vierges servait pour recouvrir le Saint des Saints considr comme un "corps humain" et pour revtir l'ange-Ruah, son gardien, identifi avec le messie, son fils (www.mariedenazareth.com, fr.wikipedia.org - Prsentation de Marie au Temple, www.mariedenazareth.com, Les Prophtes et Rennes le Chteau : Le Fauteuil du diable, Layram ou Aram, Les Prophtes et Rennes le Chteau : Les Quatres Reines, histoire et jeu de cartes).

Dans la basilique Santa Maria Novella Florence o les Rucellai avaient une chapelle, La Cappella Maggiore ou Chapelle Tornabuoni se trouve au centre de l'glise derrire le matre-autel. Elle comporte un Crucifix de Giambologna. Le chur conserve un important cycle de fresques de Domenico Ghirlandaio (Vie de la Vierge, Vie de saint Jean-Baptiste, 1485-1490), avec probablement un travail du jeune Michel-Ange, alors en son atelier. Sur la paroi de gauche en particulier une Prsentation de Marie au Temple (fr.wikipedia.org - Basilique Santa Maria Novella).

D'aprs Aikaterini Polymerou-Kalimaki, la fte ddie la Vierge Marie dans la ville rurale d'Amphiklia (rgion de Sterea Hellada au nord d'Athnes) est la christianisation d'une fte paenne antique. Cette fte se droule le 21 novembre, date de la Prsentation de Marie au Temple (Eisodia tis Theotokou), et concide galement avec le milieu ou la fin de la priode d'ensemencement. La Vierge, qui se nomme dans ce cas Panaghia Messosporitissa (Vierge de la mi-ensemencement), protge la rcolte engrange et celle venir. Pour cette protection, elle reoit en remerciement la panspermia, pour les bls que l'on a consomms et ceux que l'on consommera jusqu' la prochaine rcolte , alors qu'un tiers de la rcolte a dj t consomm. La panspermia est un mlange de grains de bl et d'orge bouillis, aujourd'hui parfois remplac par du pain, bni lors du service religieux, puis distribu aux fidles. Sur le pain est inscrite, avec des petits morceaux de pte pain, l'inscription j'ai mang une moiti de la rcolte, j'ai sem l'autre moiti, il reste une moiti pour le reste de l'anne dans le coffre. Les paysans utilisent le mot moiti au lieu du mot tiers, parce que la quantit concerne semble plus importante leurs yeux. Aprs la crmonie religieuse, a lieu une procession dans les rues du village, organise autour d'une icne de la Vierge Marie. Les fermiers sont honors en ce jour et un festin leur est offert par les associations agricoles qui leur prsentent des vux de bonne sant et de bonne rcolte. En Grce, le bl bouilli est galement intgr au rituel orthodoxe associ au culte des morts. Cette pratique a t observe au sud de la Crte centrale, au monastre de Panagia Kalyviani, Messara. Aprs l'office ddi sainte Anne, trs honore dans la rgion, une messe est dite en l'honneur d'un dfunt. Les messes commmoratives sont dites trois jours aprs la mort, puis rgulirement chelonnes, aprs neuf jours, quarante jours, trois mois, six mois, neuf mois, puis un an aprs le dcs. La famille du dfunt prpare un plateau de kolyva, mlange de bl bouilli, d'eau, de noix, de raisins secs et de grenades (symboles de fcondit). Des fleurs et de petites drages argentes, souvent disposes en forme de croix, ornent le plateau. Le bl est bni par le pope, puis le plateau est sorti de l'glise par des jeunes filles ou des nonnes. Le bl est ensuite distribu sur le perron de l'glise chaque fidle qui le consomme immdiatement aprs la messe ou chez lui. Les fidles recueillent le kolyva dans des petits sachets en papier, dont une collecte a t ralise Amfiklia. Chaque sachet est orn d'une croix et de l'inscription Mnemocynon ( la mmoire du dfunt ) (La revue des muses de France: revue du Louvre, Volume 57, 2007 - books.google.fr).

Bouillie : de Rieux Rome

BITV-IOTVOS (en forme abrge Bituios) est un autre roi arverne nomm par des monnaies arvernes qui ne sont pas antrieures au premier sicle, Muret-Chabouillet 2409: BITOYIO BACIAE (et, avec de menues variations graphiques 2410-241). On a rapproch la seconde partie de son nom du mot celtique dsignant la bouillie (cf. Ogam XI, p. 235). Il est en tout ca remarquable que le nom se rencontre deux reprises chez les Arvernes.

Sur les anthroponymes et thonymes continentaux en iotu- bouillie ; il faudrait dduire de la comparaison avec la bouillie offerte au Dagda que Bitu-iotuos "(celui qui mange) toujours de la bouillie" attest par des monnaies des Volques n'est pas un anthroponyme, mais un appellatif divin.

BITVTIO(n), anthroponyme drivation secondaire attest par l'inscription CIL XII, 5371 Rieux-Mrinville (Aude), entre Narbonne et Carcassonne C. Cominio C. f. Volt(inia) Bitutioni prait(ori) c(oloniae) I(uliae) C(arcassonnis) (Alfred Holder (1840-1916)) (Ogam: tradition celtique, Volume 13,Numros 73 78, 1961 - books.google.fr).

Le froment, le seigle, le mais ou gros millet, l'orge, l'avoine et les resces sont les principales cultures du dpartement de l'Aude. On y rcolte aussi la pomelle, l'peautre, le petit mil et le bl sarrasin. En gnral le bl froment et le mais prosprent dans les valles ou les plaines arroses par les rivires, et dans les terres fortes et bien amendes. L'avoine et le seigle viennent partout et principalement dans les terres leves. Les terres lgres, quand elles sont de bonne qualit, favorisent la culture de l'orge. Le petit mil, le sarrasin, la pomelle se cultivent dans la montagne, o l'on fait de ces deux derniers grains une bouillie dont le peuple se nourrit (Girault de Saint-Fargeau,, Histoire nationale ou dictionnaire gographique de toutes les communes du dpartement de l'Aude, 1830 - books.google.fr).

L'lment -iotuos pourrait autrement signifier protecteur selon J. Pinault (Annales littraires de l'Universit de Besanon, 1970 - books.google.fr).

L'an 362 Julien l'Apostat connaissant cet usage de la purification des chrtiens pendant la semaine purgatoire, conut le projet impie de les souiller leur insu pendant cette mme semaine. Il ordonna donc secrtement de n'exposer au march public durant toute la semaine purgatoire, ques des mets dans les quels on aurait ml du sang des sacrifices payens. Mais le martyr saint Thodore le Tyronien, apparut Eudoxius, Evque de Constantinople cette poque, l'informa du projet impie de l'Empereur, et lui commanda d'en avertir immdiatement tous les Chrtiens, fin qu'ils s'abstinsent d'en manger. L'Evque Eudoxius demanda au saint comment il pourrait faire pour nourrir le peuple Chrtien durant toute cette semaine ? et alors le saint lui rpondit faites lui manger des collybes: c'est du bl, bouilli avec de l'eau, dont on fait usage Euchala, mon pays natal. L'Evque Eudoxius excuta l'ordre du St-martyr, et le peuple averti s'abstint des mets du march et se nourrit des collybes pendant toute la semaine purgatoire. (Grand Brviaire pag. 342.) (Iakovos G. Pitzipios, L'glise orientale: expos historique de sa sparation et de sa runion avec celle de Rome, Volumes 2 3, 1855 - books.google.fr).

Cette tradition, christianise par l'apposition de la croix sur la koliva, remonte srement la plus haute antiquit le nom lui mme est le pluriel de kollubo qui signifiait en grec ancien pice de monnaie , et fait aussi songer lobole que lon plaait dans la bouche du mort pour quil paye Charon son passage sur le Styx dans son voyage posthume vers lHads (Pierre, Coliva : prparation de bl sucr pour les funrailles Roumanie, 2011 - miriampanigel.blog.lemonde.fr).

Quelques auteurs pensent que la trs modeste glise romaine, au pied du mont Palatin, place sous l'invocation de saint Thodore, avait primitivement servi de temple Romulus, mais l'opinion la plus accrdite veut que cet difice ait t consacr Vesta pour servir de dpt au Palladium [d'Athna/Minerve prtenduemment rapprot de Troie]. Il est situ au pied du Palatin sur la via San-Theodoro, qui conduit du Campo-Vaccino au Vlabre. A cette construction autrefois circulaire, le christianisme ajouta une abside et une mosaque pour en orner la vote. L'glise, deux reprises diffrentes, a subi des restaurations ; sous Adrien Ier en 774 et, en 1674, sous Clment X, mais la forme et la disposition anciennes ont t conserves. Thodore, officier dans une lgion romaine, avait t martyris sous le rgne de l'empereur Maximin, en 306. Il fut, comme nous venons de le voir, associ au triomphe des saints Cosme et Damien et, non content de l'honneur qui lui tait ainsi rendu, le pape Flix voulut que saint Thodore ft spcialement vnr dans un sanctuaire particulier et lui consacra l'difice dont nous nous occupons. Il n'y a rien remarquer dans cette glise ferme, presque abandonne, si ce n'est la belle mosaque qui couvre toute la concha de l'abside. Au sommet de la vote, la main de Dieu tient une couronne au-dessus de la tte de Jsus-Christ reprsent assis sur le globe du monde, bnissant, et portant de la main gauche une longue croix (baculus termin par une croix). Deux groupes sont disposs sur les cts : la droite du Christ, saint Paul debout, un volumen dans la main, prsente son divin matre un jeune homme qui tend vers Jsus-Christ ses deux mains soutenant une couronne pose sur une riche toffe. Du ct oppos, c'est saint Pierre, portant une clef, qui prsente Jsus-Christ saint Thodore ; celui-ci, de mme que le saint dj dcrit, tend vers le Sauveur la couronne d'oblation. Le nimbe du Christ est crucifre; celui des aptres est form par un double trait, noir et blanc. Jsus bnit en joignant le pouce aux deux derniers doigts, l'index et le mdium tant droits. Le Christ et les deux aptres ont, suivant l'usage constant, les pieds nus et des sandales; les deux personnages habills en laques ont des bas et des souliers (Henry Barbet de Jouy, Les mosaques chrtiennes des basiliques et des glises de Rome, 1857 - books.google.fr).

L'glise Saint Thodore fut attribue aux orthodoxes par Jean Paul II en 2004.

Saint Thodore est le premier patron de Venise o il est reprsent en soldat romain terrassant un dragon (romeonrome.com).

it.wikipedia.org - Chiesa di San Teodoro al Palatino Rome

Le mont Palatin devrait son nom un des Pallas, membres de la famille d'Evandre (grand-pre, fils, petit-fils) qui avait quitt l'Arcadie pour ce qui deviendra Rome. Pallas est aussi un surnom d'Athna/Minerve qui a donn son nom au palladium de Troie (Biographie universelle, ancienne et moderne : Partie mythologique, Volume 55, Michaud, 1833 - books.google.fr).

Saint Thodore est ft le 9 novembre, autre date de la Marguerite 24 sommets comptant le 26 mars et le 26 juillet parmi ses dates (Super-toile (Superstar in english) : Aigueperse, 9 novembre - books.google.fr).